Décembre 2018

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
      aux portes d' Angoulême

Choix Salle Socio-Culturelle

« L’implantation de la salle socioculturelle à Fléac :
le choix est fait. ».
Pendant plusieurs décennies, Fléac a disposé d’équipements correspondant à une population de plus d’un millier d'habitants. Depuis les années 1980, les lotissements se sont multipliés et le peuplement frôle, aujourd’hui, les 4.000 habitants ; les constructions se poursuivent particulièrement sur la moitié nord de la commune, rééquilibrant ainsi la répartition des Fléacois. Ce rééquilibrage a changé les données et les besoins, il faut s’adapter à cette forte croissance démographique et aux exigences du nouveau millénaire.
Une nouvelle opportunité se présente pour la commune : le déclassement futur de la RN 141. Il transformera son destin : cette voie routière libérée des contraintes nationales deviendra une grande pénétrante structurante, à la fois la colonne vertébrale de la commune (reliant Fléac Nord et Fléac Sud) et une porte d’entrée remarquable de l’agglomération. Pour accélérer ce déclassement, l’équipe municipale est très active (lettre au Conseil Général, à la Région, au Ministre des Transports)…
Pour anticiper cette évolution imminente, des réserves foncières ont été réalisées par la Municipalité afin de donner aux aménagements essentiels la meilleure configuration de demain (équipements collectifs, parking relais, mutualisation au moindre coût des implantations) tout en préservant les intérêts des habitants.
Fort de ce constat, une étude a été menée. Cliquez-ici
Elle a mis en évidence que, pour une commune en pleine expansion démographique, les équipements doivent être judicieusement implantés, fonctionnels, adaptés aux nouveaux besoins et à la sécurité, tout en exploitant les grandes infrastructures de desserte.
Elle a comparé deux hypothèses d’implantation d’une salle socio-culturelle dont le besoin se fait urgent : l’une sur le site de Chalonne légué à la commune en 1997, l’autre sur le site de la Vergne acquis en 2010 :
            - le site de Chalonne dans son écrin prestigieux est situé dans un « cul de sac », en contre-bas du plateau et limité par un aplomb au-dessus de la vaste zone inondable de la Charente : ce site séduisant ne peut correspondre qu’à un aménagement de moindre ampleur, plutôt en liaison avec le fleuve et au service d’une population ciblée et limitée en nombre.
            - sur la zone de la Vergne de 8,7 ha d’un seul tenant situé à proximité de la RN 141, tous les aménagements sont possibles, moins onéreux et sa desserte s'avère pratique et sécurisée sur le plan communal et de l’agglomération. Ce lieu permettra de constituer un premier élément d’un ensemble destiné à terme à créer un point fort de la Commune.
Les conclusions de l’étude rendues par le Cabinet MOREAU ont conduit, le 27 septembre, la municipalité à travailler sur une implantation des équipements structurants (salle socioculturelle, parkings, équipements sportifs…) à La Vergne, tout en gardant à l’esprit, la richesse patrimoniale du site de Chalonne qu’il conviendra de valoriser, dans un projet ultérieur en explorant plusieurs pistes (historiques, culturelles…) sans oublier que les moyens financiers et les concours extérieurs resteront déterminants. Ce travail de réflexion et de choix sera réalisé par un groupe de travail en vue d’établir une pré-programmation.
Guy Etienne.